Le stress un état de tension non contrebalancé par la détente.

Le stress, un état de tension qui n’est pas contrebalancé par la détente nécessaire  biochimique et moléculaire de l’organisme et aboutit à un vieillissement prématuré du corps et de l’esprit.

Le système nerveux végétatif

Or la nature a prévu pour nous, tout au long de la journée, des programmes de récupération, déjà installés dans notre cerveau à la naissance. Aux phases d’activité d’une heure quarante environ succèdent des phases de régénération d’une vingtaine de minutes, le tout formant un cycle de deux heures. Ce rythme est transmis à l’ensemble des cellules du corps, par le biais du système nerveux végétatif, appelé aussi autonome car il fonctionne tout seul, au gré des sollicitations du monde extérieur.
Si on ne l’en empêche pas. Le système nerveux végétatif comprend le système orthosympathique, qui conduit à l’activité, et le système parasympathique qui, lui permet la régénération.

Perturbation du système de régénération
L’hyperactivité qui caractérise la vie moderne ne permet pas aux phases de récupération parasympathique de s’installer. Le réflexe de régénération est constamment court-circuité par les stimulations permanentes, sensorielles et psychologiques, liés au monde moderne.
L’hyperactivité du système orthosympathique sature l’organisme de molécules messagères du stress avec comme effet de devenir irritable, insomniaque, déprimé, douleurs articulaires et palpitations, maux de dos ou d’estomac. Chaque cellule du corps est perturbée, vieillit plus vite.

Basculement en mode parasympathique
Cependant, les forces de régénération, liées au système nerveux parasympathique, ne sont jamais détruites et ne demandent qu’à être libérées, mobilisées : il faut pour cela ouvrir la porte, leur donner de l’espace pour s’exprimer.
L’attention portée au corps, lors de mouvements et postures spécifiques ainsi qu’au cours d

© 2019 La beauté du geste | WordPress Theme: Annina Free by CrestaProject.